Installer une véranda offre de nombreux avantages. Vous augmentez en effet de manière significative votre surface d’habitation et vous profitez d’une extension de votre maison qui pourra avoir diverses fonctions. Mais avant cela, il est important de bien penser votre projet et de choisir l’artisan à même de réaliser la véranda de vos rêves. Selon l’avis de Verandas du Tregor, il est pour cela capital de vous renseigner sur le professionnel et d’étudier avec la plus grande attention son devis.

Les travaux de préparation en amont de l’installation d’une véranda

Il faut avant tout savoir que le coût d’une véranda ne se limite pas au seul achat du matériel nécessaire à sa fabrication. D’autres éléments sont à prendre en considération car certains travaux préparatoires sont nécessaires pour pouvoir l’installer.

Il est ainsi très courant de devoir installer une dalle afin d’assurer des fondations solides à la véranda. En règle générale, le tarif de cette étape est compris entre 130 et 220 euros/m², les frais de main d’œuvre inclus. Si toutefois la véranda est installée sur une terrasse existante, il suffira de réaliser quelques travaux de consolidation grâce à une plaque vibrante de compactage.

En outre, les professionnels conseillent de réaliser un muret afin de supporter la structure de la véranda mais aussi afin de limiter les ponts thermiques. Concernant ce poste, les tarifs oscillent entre 70 et 140 euros/m².

Le coût du second œuvre pour une véranda

L’installation d’une véranda nécessite plusieurs corps de métier. Les tarifs vont dépendre de plusieurs facteurs à commencer par le choix des matériaux.

Même si la véranda est ouverte sur l’extérieur, il est nécessaire de prévoir un système de ventilation afin de limiter l’humidité et la condensation ainsi que pour réguler la température. Si vous optez pour une VMC à double flux, comptez entre 1 500 et 4 000 euros. En outre, vous pouvez avoir besoin d’effectuer un raccordement à l’eau selon la fonction de votre véranda (cuisine, salle de bain…), ce qui va également impacter votre facture globale.

Autre poste : le revêtement des sols. Il est vivement recommandé d’opter pour du carrelage ou du parquet qui sont deux matériaux résistants et faciles d’entretien. L’envers de la médaille est qu’ils sont aussi parmi les plus onéreux. En moyenne, pour une véranda de 10 m², il faut compter entre 2 500 et 3 000 euros pour son équipement avec des matériaux d’entrée de gamme.

Enfin, il peut être nécessaire d’installer un système de chauffage dans votre véranda.  Vous pourrez pour cela vous tourner vers un radiateur électrique à chaleur douce ou inertie (entre 40 et 350 euros), un poêle à double combustion (5 500 euros en moyenne), une cheminée… Des stores sont également indispensables pour assurer le confort thermique de votre véranda. Il faut alors compter entre 25 et 85 euros/m².

D’autres éléments peuvent venir augmenter la facture de votre véranda, notamment si vous devez faire appel à un architecte comme dans le cas où la nouvelle surface habitable de votre maison dépasse les 150 m².