La construction d’une véranda est un projet qui nécessite l’obtention d’un certain nombre d’autorisations. Celles-ci varient selon des critères qui dépendent de la superficie même de la véranda que vous souhaitez construire. Découvrons-les ensemble !

Quelles sont les autorisations à obtenir ?

Si la superficie de votre véranda ne dépasse pas les 20 m², seule une déclaration de travaux à la mairie suffit. La mairie va vérifier dans le cas échéant la conformité de vos travaux avec les règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune.

Si la superficie est comprise entre 20 et 40 m² et que la surface totale de votre domicile ne dépasse pas les 150 m², vous n’aurez qu’à faire une déclaration de travaux à la mairie. Pour une superficie de 170 m², véranda incluse il va vous falloir un permis de construire signé par un architecte.

Pour avoir un permis de construire, il faut fournir les documents justificatifs suivants :

  • un plan de situation de votre terrain ;
  • un plan de masse des constructions ;
  • un plan de coupe de votre terrain et de la construction ;
  • un plan représentant les façades et les toitures
  • une notice détaillant le projet ;
  • une photographie facilitant la localisation du terrain.

Les autorisations sont-elles suffisantes à construire une bonne véranda ?

Selon l’avis de Vérandas du Trégor la réponse est clairement non ! Ce groupe de spécialistes estime que la construction d’une véranda doit faire aussi l’objet d’une étude en amont bien avant le début des travaux pour éviter toute mauvaise surprise.