Selon la loi, une location meublée, c’est la location d’un logement décent équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre aux locataires d’y vivre, d’y manger, d’y dormir convenablement au regard des exigences de la vie courante. En gros il faut que les locataires puissent vivre immédiatement après avoir récupéré les clés en apportant seulement les affaires personnelles. Nous avons demandé à Directe Location, spécialiste en location rapide, de nous en donner plus de détails.

Les meubles à prévoir dans un mobilier meublé

En effet, le décret n°2015- 981 donne la liste des meubles indispensables dans une location meublée. Vous remarquerez que vous n’avez pas à fournir de télévision ou de lave-linge par exemple. Le mobilier de base est plutôt rudimentaire, vous n’avez vraiment pas à dépenser une fortune. Mais si votre appartement en location est destiné à une clientèle de prestige, vous pouvez aller au-delà de cette liste un peu modeste.

Pour un grand logement plutôt destiné à une famille. Vos locataires ne comprendraient pas qu’il n’y ait pas de lave-linge par exemple. Donc, au-delà de cette liste, il faut fournir les meubles et les équipements auxquels s’attend la clientèle que vous visez. Mais si vous ne fournissez pas tous les meubles de la liste, le locataire peut demander la requalification du contrat en location vide avec toutes les conséquences fâcheuses que cela comporte en terme de durée du contrat, de montant du dépôt de garantie, et de fiscalité.

Et l’entretien dans tout cela ?

Il faut savoir que les meubles que vous fournissez font partie du loyer que locataire paye tous les mois. Ainsi, quand les meubles ou l’électroménager tombent en panne, il faut que vous les remplaciez ou que vous fassiez les réparations. Directe Location considère que le semi-meublé, cela n’existe pas ! Soit vous fournissez tous les meubles et c’est de la location meublée ; soit vous n’en fournissez que quelques-uns et c’est de la location vide. Alors au passage, vous pouvez faire de location vide et puis fournir quelques meubles, ça ne pose pas de problèmes mais vous devrez faire les remplacements et les réparations.

Selon Directe Location, l’entretien courant du logement est à la charge du locataire. Vous n’aurez donc pas à venir revisser les poignées de l’armoire. Au cas où vous trouvez un locataire qui veut prendre la location mais il ne veut pas garder un meuble comme le lit et veut installer son futon. Il suffit que vous indiquiez dans l’inventaire que vous lui avez fourni un lit mais qu’il a été retiré à sa demande. Ainsi, on ne pourra pas remettre en cause la qualification de location meublée.

Mais cela marche uniquement avec un meuble ou deux, il ne faut pas le faire avec l’ensemble du mobilier. Pour résumer, la loi prévoit une liste des meubles obligatoires dans une location meublée. Au-delà vous pouvez fournir tous les meubles que vous voulez, évidemment, mais vous devrez en assumer la réparation et le remplacement.