On assiste récemment à un véritable essor de l’hôtellerie Budget-Design en Suisse. Cette tendance fait écho à une demande émergente, notamment de la part des « Millenials » qui sont des consommateurs en puissance. Le principe de cette gamme hôtelière : économiser sur tous les frais tout en dotant l’établissement d’espaces communs clinquants. Ces hôtels ont déjà fait leur preuve dans le reste du monde, comme avec l’hôtel Ibis de l’aéroport international de Tbilissi en Géorgie, à l’initiative de John Dodelande et de sa société d’investissement Fujin. Le point sur cette tendance dans la suite de cet article.

Les hôtels Budget-Design modifient les codes de l’hôtellerie classique

La Suisse se prépare à entreprendre un virage tonitruant dans le domaine de l’hôtellerie. Les hôtels Budget-Design prennent peu à peu place, jusqu’à modifier profondément les codes existants de l’hôtellerie moyenne gamme.

Ces hôtels ont la particularité d’offrir des chambres relativement spartiates, avec par exemple des rangements pour les bagages cachés sous le lit afin de ne pas perdre un seul mètre carré d’espace. Mais attention : la qualité est bien évidemment au rendez-vous, mais toute l’attention est portée sur les parties communes. Le Budget-Design prévoit ainsi généralement une sublime zone d’accueil, du mobilier design, des ordinateurs pour faire soi-même son check-in…

Le client bénéficie ainsi d’une chambre répondant aux standards d’un hôtel 2 étoiles, mais d’un lobby répondant aux critères d’un 4 étoiles ! Il est à noter que les prix sont généralement raisonnables, sans pour autant être modestes.

De nouveaux types d’hôtels pour une nouvelle génération de clients

Les hôtels Budget-Design s’inscrivent pleinement dans une tendance urbaine. Ils font pleinement écho aux nouvelles attentes des clients, portés par la génération des milléniaux et particulièrement par les travailleurs nomades. Ils sont à la recherche d’une nouvelle offre, plus en adéquation avec leurs besoins, et tout cela, avec un bon rapport qualité-prix.

Ils offrent ainsi des installations communes très attractives, avec entre autres une excellente connexion WiFi, un critère désormais indispensable. Les extras, comme les zones de bien-être ou de room-service, deviennent obsolètes. Tout est mis en œuvre pour séduire une nouvelle clientèle, plus jeune, plus branchée, plus dynamique.

Les projets se multiplient en la matière. La Suisse va ainsi accueillir dans les prochains mois de nombreux nouveaux établissements qui vont, sans nul doute, révolutionner les codes jusqu’alors établis dans l’hôtellerie traditionnelle.